Contenu

Appel à projets : Repérer et mobiliser les publics invisibles et en priorité les plus jeunes d’entre (...)

 

Dans le cadre du Plan Investissements Compétences (PIC), le Haut- commissariat aux compétences et à l’inclusion par l’emploi a souhaité renforcer le repérage des publics et confie aux Direction Régionale de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) le lancement d’un appel à projets dédié au repérage et à la mobilisation des publics invisibles, notamment des plus jeunes d’entre eux.

En termes de contenu de projets attendus, il s’agira de donner un nouvel élan aux pratiques existantes ou de tester de nouvelles modalités d’intervention en matière de repérage et de mobilisation des publics dits invisibles. La finalité de ces actions de repérage et de mobilisation est de les amener vers la solution la plus appropriée à leurs besoin qui n’est pas nécessairement, dans un premier temps, l’emploi ou la formation. Concernant la dimension de repérage, les projets proposés dans le cadre de cet appel à projets portent sur des démarches proactives destinées à « aller vers » la personne dans son environnement. Une fois la personne identifiée, la dimension de « raccrochage » et de sécurisation du parcours est un facteur clef du succès de la stratégie de repérage et de mobilisation.

Il sera privilégier l’échelon infra-départemental. Mais compte–tenu de la diversité des territoires, il est laissé à l’initiative de chaque porteur de projet de proposer les localisations des actions qu’il juge pertinentes au regard de la typologie du public visé, des partenariats locaux noués, et des actions envisagées.

FACTEURS DE RÉUSSITE :

  • Le travail en réseau de différents acteurs impliqués dans la vie quotidienne ou dans l’accompagnement de ces publics est un atout majeur.
  • L’organisation et la nature des partenariats conclus entre le porteur de projets et les acteurs présents sur le territoire constituent un autre facteur clé.
  • Le déploiement et la coordination au niveau territorial du projet supposent un pilotage local de qualité, assuré par un chef de file en capacité de fédérer et de décloisonner les interventions des partenaires impliqués. Les partenariats avec les entreprises, y compris les entreprises adaptées et les petites et moyennes entreprises, pour garantir l’aval de la phase de repérage et de mobilisation représentent également un atout majeur.
  • Le projet doit assurer la complémentarité des réponses des acteurs intervenant dans le repérage et la mobilisation des personnes. Il doit permettre de construire des trajectoires d’insertion pour fluidifier les parcours. Il doit concourir au décloisonnement des approches et doit s’articuler avec les dispositifs préexistants au niveau local.

L’appel à projets ci-joint est consultable sur le site internet de la Direccte et sur le site démarches simplifiées

.