Contenu

Bilan sécurité routière pour l’année 2016

 

Certains chiffres dénotent des tendances encourageantes : baisse du nombre d’accidents, des blessés et des tués sur les routes ligériennes en 2016, comparativement aux années 2014 et 2015, ce à l’inverse de la tendance nationale.

L’accidentalité progresse toutefois sur le réseau secondaire hors agglomération, et l’alcoolémie reste un des facteurs d’accidentologie prépondérants.

L’atteinte de l’objectif fixé au plan national, visant à passer d’ici 2020 sous la barre des 2000 personnes tuées sur les routes françaises, nécessite de réduire encore fortement le nombre annuel de tués pour la Loire, afin de se situer en dessous du seuil des 15 personnes décédées. Cet objectif reste donc ambitieux, d’autant que la tendance observée au cours du 1er semestre 2017 n’est pas bonne.

La lutte contre l’insécurité routière demeure ainsi une priorité pour les services de l’État et les forces de sécurité, dont la mobilisation se poursuivra tout au long de l’année 2017, tant sur le volet répression (infractions qui mettent en danger la vie des usagers de la route) que sur le volet prévention.