Actualités

Contenu

Interdictions de baignade - Tout savoir sur les "cyanobactéries"

 

Dans le cadre du contrôle sanitaire organisé par l’Agence Régionale de Santé (ARS), différents micro-organismes sont analysés par le laboratoire agréé par le ministère de la santé dans les plans d’eau qui ont été déclarés en tant que baignade aménagée :

  • Les bactéries d’origine fécales (Escherichia coli et entérocoques) : qui proviennent de dysfonctionnement d’installations d’épuration ou de déjection animales (installations ou épandages agricoles)
  • Les cyanobactéries
  • Que sont les cyanobactéries ?

Les cyanobactéries (appelées aussi cyanophycées ou algues bleues) sont des micro-organismes photosynthétiques. Elles contiennent des pigments qui leur donnent une coloration généralement bleue verte.

Ces micro-organismes se retrouvent sur tous les continents et jouent un rôle essentiel dans l’équilibre écologique des milieux aquatiques.

Les cyanobactéries se développent naturellement dans les eaux douces superficielles, stagnantes, peu profondes et riches en nutriments mais peuvent proliférer de façon soudaine, lorsque les conditions de température et d’ensoleillement leur sont favorables.

  • Quels sont les risques pour la santé ?

Certaines espèces de cyanobactéries produisent des toxines qui peuvent provoquer des troubles de santé chez l’homme et chez certains animaux, en fonction des concentrations et des conditions d’exposition.

-* Les principaux symptômes :

  • > digestifs : douleurs abdominales, nausées, vomissements…
  • > neurologiques : maux de tête, étourdissements…
  • > cutanés : démangeaisons, irritations…

-* Quelles mesures de prévention et de sécurité adopter ?

  • > Éviter tout contact direct avec l’eau dans les zones de proliférations de cyanobactéries et éloigner les enfants,
  • > Prendre une douche soignée après une immersion accidentelle ou la pratique de loisirs nautiques,
  • > Eviter de consommer des poissons pêchés dans des plans d’eau concernés par des proliférations de cyanobactéries,
  • > Signaler toute mortalité d’animaux sauvages,
  • > Eviter d’y laisser boire ou se baigner votre animal domestique, consulter un vétérinaire en cas de comportement inhabituel.


JPEG - 307.1 ko
 
 

Documents associés :