Actualités

Contenu

OPERATION INTERMINISTERIELLE VACANCES 2017

 

La sécurité économique des consommateurs contrôlée par les services de la Direction départementale de la protection des populations

 

La période estivale est synonyme de contrôles soutenus des activités touristiques ou en lien avec le tourisme pour assurer à chaque consommateur la sécurité sanitaire des aliments qu’il achète, une information et une loyauté des produits et services auxquels il a accès. Les agents de la direction départementale de la protection des populations de la Loire assurent durant la période estivale, du 1ier juin au 15 septembre plus de 300 contrôles pour vérifier la conformité des pratiques aux règles de sécurité et de loyauté.

Dans le secteur de la protection économique et la sécurité des consommateurs, les vérifications porteront cette année sur trois grands thèmes :

-* L’hébergement de plein air et l’offre en ligne
Les hébergements de vacances, très prisés à cette période de l’année, feront l’objet de contrôles et notamment les campings et autres hébergements de plein air ainsi que les hébergements insolites (roulottes, yourtes…) de même les sites internet de réservation de séjours exerçant localement une activité liée à l’hébergement feront l’objet d’une attention particulière notamment en termes de loyauté des prestations proposées.

  • Les activités et produits liés au bien-être, à la détente et aux loisirs Ces activités en fort développement feront l’objet de contrôles et notamment les structures proposant des activités de thalassothérapie et commercialisant des produits cosmétiques, les activités de loisirs, les parcs d’attraction et structures gonflables, les via ferrata et tyroliennes, les musées et les visites guidées.

-* Les centres équestres
Les contrôles porteront sur les prestations proposées, les prix affichés mais également les équipements individuels de protection, et en lien avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) les diplômes des encadrants.

Les contrôles en matière de protection économique et sécurité du consommateur porteront sur :

  • les informations délivrées au consommateur (les prix, la véracité des informations comme les sites de location touristique, les appellations d’origine…)
  • la présence d’équipements de protection individuelle (EPI)
  • la sécurité de certains produits comme les lunettes de soleil, la sécurité des piscines ou de certaines installations comme les jeux gonflables
  • la contrefaçon se traduisant par des marques approximatives, des prix anormalement bas
  • la loyauté des informations portées sur les sites internet.

Dans le secteur alimentaire, les vérifications porteront sur des activités ciblées en lien avec le tourisme et sur tous les volets de sécurité sanitaire et de loyauté vis-à-vis des informations délivrées aux consommateurs.

La sécurité sanitaire des consommateurs est primordiale notamment durant les périodes de fortes chaleurs pendant lesquelles la conservation, le transport, la préparation et la distribution de denrées périssables font l’objet d’une attention particulière de la part des services de contrôle. Seront notamment ciblés :

  • la restauration traditionnelle et rapide, les métiers de bouche et food trucks dans les zones touristiques et les festivals,
  • les secteurs de vente de produits fermiers et/ou locaux tels que les fermes auberges, les marchés de producteurs, les marchés d’été,
  • le secteur de la remise directe et notamment les produits carnés sur les marchés choisis pour leur attractivité touristique ou de passage,
  • les transports de denrées alimentaires avec le contrôle de la chaîne du froid,
  • les centres aérés, les camps sous toile, les centres d’accueil de mineurs, les camps de scout, les séjours de vacances, et accueils de loisir.

Ces contrôles alimentaires porteront sur :

  • l’hygiène générale des denrées, des locaux, du matériel,
  • le respect des dates limites de consommation,
  • la température de conservation et de transport des denrées alimentaires, l’attestation de conformité technique des véhicules et conteneurs de transport, les modalités d’expédition et de respect de la chaine du froid pour les achats sur Internet,
  • la formation du personnel,
  • la réalisation d’autocontrôles
  • le contrôle de la loyauté des informations des consommateurs (origine, prix, les allégations notamment « bio » « fermier » « fait maison »…)
  • la mention des allergènes

Depuis le 3 avril 2017, et pour la première fois dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances, l’évaluation globale relative à l’hygiène des établissements alimentaires sera publiée sur le site « Alim’Confiance  » où sera mise en ligne sur Internet et donc accessible aux consommateurs.