Actualités

Contenu

Rencontre de football : ASSE -Olympique de Marseille et ASSE-Olympique Lyonnais

 

Conditions de déplacement des supporters marseillais et lyonnais au stade Geoffroy-Guichard les 16 et 20 janvier 2019

 
  • Le mercredi 16 janvier 2019 à 21h00, au stade Geoffroy-Guichard, se tiendra un match de championnat de Ligue 1 entre l’Association Sportive de Saint-Étienne et l’Olympique de Marseille.

Le nombre de supporters marseillais pouvant assister au match est limité à 300. Ceux-ci devront obligatoirement arriver par bus, dans le cadre d’un déplacement organisé par le club de l’Olympique de Marseille et sous escorte des forces de l’ordre.

En dehors de ce déplacement organisé, toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l’Olympique de Marseille ou se comportant comme tel, ne pourra accéder au stade Geoffroy-Guichard et à ses abords, circuler ou stationner sur la voie publique dans les périmètres définis par l’arrêté préfectoral du 07 janvier 2019 (ci-après).

Consulter l’arrêté préfectoral : arrete prefectoral asse om rencontre 16 janvier 2019 (format pdf - 1.7 Mo - 10/01/2019)

********

  • Le dimanche 20 janvier 2019 à 21h00, au stade Geoffroy-Guichard, se tiendra un match de championnat de Ligue 1 entre l’Association Sportive de Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais : pas de déplacement de supporters lyonnais

Compte tenu de l’antagonisme qui oppose les supporters respectifs de ces deux équipes, dont une frange apparaît déterminée et s’est traduit par plusieurs incidents graves au cours des années récentes, toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l’Olympique Lyonnais ou se comportant comme tel, ne pourra accéder au stade Geoffroy-Guichard à Saint-Étienne ni de circuler ou stationner sur la voie publique dans les périmètres définis par arrêté préfectoral du 17 janvier 2019 (ci-dessous).

Consulter l’arrêté préfectoral et le plan de situation : arrete prefectoral asse ol match du 20 janvier 2019 (format pdf - 915 ko - 10/01/2019) annexe arrete prefectoral asse ol du 20 janvier 2019 (format pdf - 551.5 ko - 10/01/2019)

  • Le non-respect de ces dispositions constitue un délit passible de 6 mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Les contrevenants s’exposent en outre à des interdictions administratives de stade.
  • Le préfet de la Loire appelle chacun à la responsabilité pour garantir le bon déroulement de cette rencontre sportive.