L’agrément préfectoral du GAEC