Contenu

Surveillance Peste Porcine Africaine

 

Critères de suspicion clinique en élevage de porcs domestiques


Observation le jour de l’examen ou dans les commémoratifs au cours du mois précédent de plusieurs animaux dans l’élevage présentant des signes généraux :

– chez les porcs en croissance : appétit diminué, hyperthermie, regroupements des animaux, apathie, dyspnée, ataxie,

– chez les animaux reproducteurs : ces mêmes signes cliniques associés ou non à des avortements et une forte mortalité sous la mère,

– et/ou lésions hémorragiques externes (rougeurs des extrémités et de la partie déclive de l’abdomen, hémorragies (pétéchies) sur les oreilles et sur le reste du corps),
ET
Mortalité (en excluant les porcelets de moins d’un mois) :
– d’au moins 5 animaux (définie à l’échelle de l’unité épidémiologique la plus pertinente en fonction de l’exploitation : bâtiment, atelier ou bande) dans le cas d’un effectif de moins de
100 animaux, ou
– d’au moins 5 % de l’effectif avec une augmentation de l’incidence des mortalités au fil des jours sur un période d’au maximum un mois,
ET
Absence de diagnostic différentiel d’exclusion avéré (identification d’une autre étiologie avec certitude)

En l’absence de diagnostic différentiel, il conviendra de ne se baser que sur les informations existantes le jour du signalement par le vétérinaire et de ne pas mettre en œuvre d’examens complémentaires qui pourraient retarder l’émission de la suspicion. Pour qu’une suspicion de pestes porcines ne soit pas posée suite à l’observation des deux premiers critères, le diagnostic d’exclusion doit être certain.

Critères de suspicion clinique en élevage de sangliers


Mortalités « inhabituelles », non spécifiques d’une tranche d’âge,
OU
Observation le jour de l’examen ou dans les commémoratifs au cours du mois précédent de plusieurs animaux dans l’élevage présentant des signes généraux : comportement lié à l’hyperthermie (ex : recherche de points d’eau), apathie, ataxie.

 
 

Documents associés :