Actualités

Contenu

Un parcours de mémoire pour le 75ème anniversaire de la libération dans le Pilat

 

proposé par l’office national des anciens combattants et des Victimes de Guerre de la Loire (ONACVG)
et l’Amicale des anciens Résistants et Amis Secteur Gier

 

Les organisateurs vous donnent rendez-vous :

Dimanche 19 mai 2019 à 9H00 à Saint-Étienne, sur le parking « Vélocio »

Rue Paul de Vivie (rond point au pied de la RD 1082)
Accessible en voiture par la RN88 – sortie « Annonay »
Accessible à pied de l’arrêt de tram « Bellevue » en empruntant la Rue Robespierre

Pour un parcours de mémoire sur toute la journée sur les routes du Pilat à la recherche des traces (Monuments, stèles, plaques, lieux emblématiques) des combats menés pour la libération de ce territoire en 1944.

Une douzaine d’arrêts seront l’occasion de commentaires historiques permettant d’évoquer les évènements qui se sont déroulés en ces lieux il y a 75 ans.

Cette manifestation gratuite est ouverte à tous, sur inscription obligatoire auprès du :

Service départemental de l’ONACVG au 04 77 91 14 18 ou par mail : sd42@onacvg.fr

Des bus seront mis à votre disposition pour ce parcours.
Le casse-croûte de midi, « tiré du sac », n’est pas fourni

A propos de l’Amicale des Anciens Résistants et Amis (secteur Gier) :
Cette amicale se fixe pour but d’entretenir l’histoire et la mémoire des anciens résistants du secteur et, à ce titre, participe fidèlement aux cérémonies commémoratives nationales, ainsi qu’en contribuant à l’organisation des cérémonies locales dédiées aux actions de la Résistance dans le secteur du Gier et du Pilat. Animée par des bénévoles, souvent descendants d’anciens Résistants, elle est l’interlocuteur privilégié des collectivités locales pour entretenir le devoir de mémoire.


A propos de l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre :

Créé en 1916 dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre est un établissement public, sous tutelle du ministère des Armées, chargé de préserver les intérêts matériels et moraux de ses ressortissants : anciens combattants, invalides et blessés de guerre, veuves de guerre, pupilles de la Nation, victimes de guerre et plus récemment, d’actes terroristes.
Pour s’adapter au contexte économique et social du pays, l’ONACVG a vu ses missions évoluer au fil du temps. A la reconnaissance et la réparation est venu s’ajouter, depuis les années 80, un travail de mémoire effectué en liaison étroite avec les enseignants et le monde associatif avec, comme point d’appui, les neuf hauts lieux de mémoire gérés par l’ONACVG depuis 2011.

Cette initiative reçoit le concours actif du Comité de Bourg-Argental du Souvenir Français, association mémorielle chargée de l’entretien des sépultures des « Morts pour la France » de tous les conflits. Cette association est particulièrement active dans le Pilat où elle est l’un des interlocuteurs principaux des collectivités locales en matière de mémoire.