Intégration des PFAS à la liste des substances chimiques contrôlées dans les rejets aqueux des sites industriels

Mis à jour le 16/01/2024
Intégration des PFAS à la liste des substances chimiques contrôlées dans les rejets aqueux des sites industriels

A la suite de la détection de composés perfluorés (PFAS) dans les eaux au Sud de Lyon et en Haute-Savoie en 2022, la DREAL direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement Auvergne-Rhône-Alpes a décidé d'intégrer les PFAS à la liste des substances chimiques contrôlées dans les rejets aqueux des sites industriels, dans le cadre des campagnes de contrôles "inopinés" menées chaque année. A travers 144 contrôles inopinés menés entre juin 2022 et septembre 2023, des PFAS ont été détectés dans les rejets de différents sites industriels. Lorsque les concentrations ou les quantités rejetées ont été jugées significatives, la DREAL direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement a fait mener des analyses et des actions immédiates : 15 sites sont concernés dans la région. Les résultats de ces contrôles et les actions en cours sont publiés. A partir du second semestre 2023, un nouveau cadre de référence s'applique, défini par l'arrêté ministériel du 20 juin 2023 de surveillance des rejets aqueux des sites industriels potentiellement émetteurs de PFAS. Environ 600 sites ont été identifiés comme potentiellement émetteurs de PFAS dans les différents départements de la région. Les premiers résultats de la surveillance des rejets seront disponibles début 2024.
 

Accéder aux résultats des contrôles inopinés : https://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/investigations-a-l-echelle-de-la-region-aura-et-du-a23561.html
 

Résultats analyses eaux de consommation

L’eau du robinet est en France l’un des aliments les plus contrôlés. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent destiné à en garantir la sécurité sanitaire.

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes est responsable d’organiser ce contrôle, d’alerter les responsables du service public de l’eau en cas de risque pour la santé, de définir des mesures de prévention et de s’assurer du retour à la distribution d’une eau de qualité.

Les situations de pollution aux PFAS identifiées notamment au sud Lyon dans le Rhône et en Haute-Savoie, et qui constituent des premières en France, a conduit l’ARS à mettre en place, dès le mois de juillet 2022, une stratégie régionale de recherche des PFAS dans l’Eau destinée à la consommation humaine (EDCH), en anticipation de la  réglementation, publiée le 30 décembre 2022 avec l’introduction du contrôle des PFAS dans le contrôle sanitaire de l’eau.

Cette stratégie conduit l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes à réaliser, entre juillet 2022 et décembre 2023, plus de 450 prélèvements et analyses sur 85 ressources destinées à alimenter les réseaux d’eau potable dont les résultats ont été rendus publics le lundi 15 janvier 2024.

Vous pouvez consulter l’ensemble des modalités de la stratégie et des résultats sur le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes :

PFAS : surveillance dans l’eau de consommation